FAQ

Retrouvez ici toutes les réponses aux questions les plus fréquemment posées concernant le projet.

Le tracé

Avec quels modes de transport le tram T12 sera-t-il en correspondance ?

Le tram T12 sera en correspondance avec le RER B, C et D ainsi que le projet de métro 18. Il sera également en correspondance avec de nombreuses lignes de bus locales dont le projet de bus T Zen 4, et le TGV à Massy - Palaiseau.

Consultez la carte du projet pour voir toutes les correspondances

Le tram T12 sera-t-il prolongé ?

Le tram T12 pourrait être prolongé jusqu’à Versailles-Chantiers. Après une phase de concertation, des études sont en cours pour s’assurer de l’intérêt et de la rentabilité de ce projet. Pour en savoir plus sur le projet de prolongement

Par où passera le tram T12 ?

Entre Massy et Épinay-sur-Orge, le tram T12 circulera sur les voies du RER C. En plus de la gare de Massy - Palaiseau, il desservira Longjumeau, Chilly Mazarin, Gravigny - Balizy et Petit Vaux, des gares RER qui seront transformées en stations. Deux nouvelles stations seront implantées sur ce secteur : Massy Europe à l’angle de la rue Léon Migaux et Champlan à proximité du chemin de Chilly. A Épinay-sur Orge, le tram T12 quittera les voies du RER C pour rouler sur des voies de tramway dédiées. Cela s’appelle le débranchement. La station d’Épinay-sur-Orge sera installée sur une partie de l’actuel parking et sera en correspondance avec le RER C et de nombreuses lignes de bus locales. Il passera ensuite sous les voies ferrées pour rejoindre la rue des Rossays le long de la ligne du RER C. Le tram T12 circulera ensuite le long de l’autoroute A6 jusqu’à Évry-Courcouronnes. Il traversera trois fois ce grand axe de circulation via de nouveaux ponts à Grigny, Ris-Orangis et Évry-Courcouronnes. En savoir plus sur le tracé

Le projet en bref

Comment le projet est-il financé ?

Le coût global prévisionnel des travaux est estimé à près de 526 millions d’euros (hors études et acquisitions foncières déjà financées), financés par l’État, la Région Île-de-France, le Département de l’Essonne et SNCF Réseau. Une première convention de financement, d’un montant de près de 84 millions d’euros (valeur actualisée), a été approuvée par l’ensemble des partenaires fin 2015. Elle a permis d’engager les travaux dès le premier semestre 2016.

Retrouvez ici toutes les informations sur le financement.

Quel est le calendrier ?

Le tram T12 a fait l’objet d’une concertation préalable du 25 mai au 3 juillet 2009, dans les 13 communes traversées par le projet. Un bilan a été adopté en conclusion de cette concertation, prenant acte de toutes les interrogations soulevées par le public. Du 7 janvier au 11 février 2013, le public a pu s’informer et donner son avis sur le projet. 34 permanences de la Commission d’enquête se sont tenues dans les 13 villes concernées. À l’issue de l’enquête publique, le commissaire enquêteur a formulé un avis favorable au projet. La Déclaration d’utilité publique du projet de tram T12 a été signée le 22 août 2013, par le préfet de l’Essonne. Les travaux concessionnaires et préparatoires ont été réalisés en 2016 et 2018 et les travaux de construction de la plateforme ont démarré en 2018. Les maîtres d'ouvrage sont mobilisés afin de terminer les travaux de construction du tram T12 fin 2021 . Des essais seront ensuite réalisés avant la mise en service.

Quel sera le temps de parcours entre Massy et Évry ?

Le temps de trajet total du tram T12 est de 40 minutes de Massy à Évry avec un tram toutes les dix minutes en heure de pointe. Entre Viry-Chatillon et les deux terminus, Évry et Massy, le temps de trajet sera inférieur à 20 minutes.

Quelles sont les caractéristiques du matériel roulant ?

Le tram T12 est un mode de transport confortable, 100% accessible, moderne et circulant aussi bien sur le réseau ferré que sur les voies urbaines. Ce matériel possède à la fois les caractéristiques d’un tramway (gabarit, accélération, freinage), et celles d’un train (vitesse maximale, équipements de sécurité embarqués). Le futur tram T12 est le DUALIS fabriqué par Alstom. Il pourra transporter 251 voyageurs, et offrira 92 places assises. Il circulera en unités doubles (deux rames assemblées, donc plus de 500 voyageurs). Au total, le véhicule mesurera  84 mètres de long et 2,65 mètres de large. Les 23 rames du tram T12 sont conçues et assemblées en France sur le site d’Alstom de Valenciennes – Petite-Forêt. Elles sont financées à 100 % par Île-de-France Mobilités pour un montant de 145 millions d’euros.

Les aménagements

Comment sera organisé le futur pôle multimodal d’Épinay-sur-Orge ?

La station Épinay-sur-Orge sera installée sur une partie de l’actuel parking de la gare. Une gare routière sera implantée à proximité permettant d’accéder aux lignes de bus locales. Il sera possible d’accéder au parking et à la station depuis la RD257 via un passage spécialement aménagé au-dessus de l’Yvette. Les habitants du quartier Grand Vaux pourront se rendre à la station grâce à un passage sécurisé passant sous les voies du RER C.

En savoir plus sur les aménagements de cette station.

Le tram T12 sera-t-il accessible aux personnes à mobilité réduite ?

Les tramways et les stations seront 100 % accessibles à tous. Les quais des stations et les rames du tram T12 seront à la même hauteur ce qui rend le tram 100 % accessible. Les stations situées entre Massy - Palaiseau et Petit Vaux ainsi que la station aérienne de Morsang-sur-Orge seront équipées d’ascenseurs pour faciliter l’accès aux quais. Quant aux autres stations, elles seront situées au niveau de la rue, pour faciliter les entrées et les sorties. Des annonces visuelles et sonores permettront d’informer tous les usagers.  

Quels sont les aménagements prévus pour les mobilités douces (piétonnes et cyclistes) ?

Le long du tracé, entre Épinay-sur-Orge et Évry-Courcouronnes, des voies douces seront créées : cyclistes et piétons pourront effectuer leurs déplacements en toute sécurité. À chaque station, des équipements pour l'accueil des vélos seront mis en place. À Massy, Épinay-sur-Orge, Morsang-sur-Orge, Viry-Chatillon (station Amédée Gordini) et Évry-Courcouronnes, l’aménagement sera complété par des consignes vélos sécurisées appelées Véligo. Ainsi chacun pourra poursuivre son trajet en tram, à pied ou à vélo dans de bonnes conditions. 

Personnaliser les cookies

Nous avons recours à l'utilisation de traceurs statistiques afin de suivre et d’améliorer la qualité du site. Conformément à la règlementation en vigueur, ces données récoltées sont anonymisées. Vous pouvez accepter l'utilisation de ces traceurs en cochant les cases correspondantes ou les bloquer en les décochant.