Le tram T12 au service de l’environnement

Mode de transport collectif, propre et écologique, le tram T12 porte une démarche environnementale forte.

Les aménagements paysagers réalisés autour du projet du tram T12 visent à créer une trame verte tout le long de la partie urbaine du tracé. La plateforme du tram T12 sera majoritairement végétalisée par la plantation de sédum ou par engazonnement. Le sédum est une plante consommant peu d’eau et facile d’entretien. Elle sera utilisée sur les zones inaccessibles aux piétons tandis que le gazon sera utilisé sur le reste de la plateforme.

Par ailleurs, sur la base de loisirs du Port-aux-Cerises, située sur les communes de Draveil et Vigneux-sur-Seine, des travaux sont en cours pour restaurer 15 hectares de végétation.

Leur objectif ? Compenser les éventuels impacts induits par les travaux afin de préserver la faune et la flore présente sur le site (Parcelles Port Courcel et Les Mousseaux).

Ce site a été retenu pour plusieurs raisons :

  • Sa proximité avec les sites impactés (moins de 5 km) ;
  • La mutualisation des différents types de compensation qu’il permet : il s’agit d’un milieu bois, ouvert et humide permettant une cohérence des actions menées ;
  • La possibilité d’une sensibilisation et d’un accueil du public au sein d’une structure spécialisée ;
  • La mise en œuvre d’un projet de restauration écologique sur des sites dénaturés par des actions anthropiques (stockage de matériaux/remblais).

LE SAVIEZ-VOUS ?

Le tram T12 est un mode de transport léger, produisant de faibles nuisances sonores, aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur. Des amortisseurs acoustiques et l’utilisation de matériaux légers et isolants permettront un niveau sonore inférieur de 5 décibels au niveau généré par le trafic automobile.

Partager l'article