L’atelier-garage de Massy-Palaiseau, un défi technique et environnemental

Le futur atelier-garage à Massy-Palaiseau

D’une superficie de 5 000 m², l’atelier-garage sera à la fois le lieu de maintenance et de stockage des 23 rames qui circuleront sur la ligne du tram T12. En continuité de la gare de Massy, il a été pensé comme un espace d’innovation qui simplifiera les tâches des agents, et s’inscrira dans une démarche environnementale durable.

Une prouesse technique

En fin de service, une fois tous les voyageurs descendus au terminus de Massy-Palaiseau, les rames du tram rejoindront l’atelier-garage.
Lors d’une première étape à la station service, des techniciens effectueront un contrôle technique des rames en procédant notamment à la vérification du niveau de sable qui améliore l’adhérence des roues. Les rames passeront ensuite par la station de lavage. Sagement garées sur les voies de remisage, elles attendront la reprise du service le lendemain matin. Si des interventions plus complexes sont nécessaires, elles seront conduites sur l’une des six voies
sur fosse. Creusées dans le sol, ces dernières permettront d’atteindre la partie inférieure du tram tandis que des passerelles donneront accès à son toit, où se situe entre autres le moteur. Ainsi, il sera possible de procéder à différentes réparations simultanément.
Tour en fosse pour rétablir la forme des roues et garantir l’adhérence du tram dans les courbes, chaîne de levage, pont roulant, cabine de peinture pour repeindre les éventuelles éraflures, etc., l’atelier-garage sera entièrement équipé pour effectuer des réparations.

Au cœur d’un écosystème

Depuis la conception du projet, de multiples éléments sont pris en compte pour créer une harmonie entre le bâtiment et le paysage alentour. Un parc de 3 000 m² attenant à l’atelier-garage sera consacré à l’orobanche pourprée, une plante protégée. Les oiseaux pourront s’abriter dans des perchoirs aménagés à cet effet. Quant aux lézards, ils pourront continuer d’habiter la zone sereinement. Afin d’éviter toute pollution sonore, les espaces bruyants seront isolés par des parois et à l’intérieur de l’atelier, les rames ne dépasseront pas les 5 km/h. La gestion des déchets s’effectuera sur site dans un centre dédié. Avec une architecture ergonomique, 4 800 m² de toit végétalisé, une façade en béton, métal et bois, l’atelier-garage s’insérera à son environnement avec élégance et discrétion.
L’atelier-garage est construit, les équipements sont en cours d’installation. À ce jour, la première moitié de l’ensemble est déjà finie.

Des équipements innovants et écologiques

L’atelier-garage rivalisera d’équipements techniques de pointe, mais la star incontestée sera la machine à laver. Elle permettra d’automatiser le nettoyage du « nez », c’est-à-dire la cabine où s’installe le conducteur. Habituellement, c’est un agent qui s’en charge manuellement. En une seule opération et avec 85 % de l’eau de lavage recyclée, toute la rame sera propre !

Atelier-garage en cours de construction

Atelier-garage en cours de construction

Partager l'article

Personnaliser les cookies

Nous avons recours à l'utilisation de traceurs statistiques afin de suivre et d’améliorer la qualité du site. Conformément à la règlementation en vigueur, ces données récoltées sont anonymisées. Vous pouvez accepter l'utilisation de ces traceurs en cochant les cases correspondantes ou les bloquer en les décochant.