Les équipes sur le pont

La ligne du tram T12 franchira l’A6 à Grigny, à Ris-Orangis et à Évry-Courcouronnes. La construction de ces trois ponts est un chantier d’envergure. Giuseppe Infante, chef de projet chez Île-de-France Mobilités, nous en explique les détails.

À quoi ressembleront les ponts ?
Sur chaque pont le tramway roulera dans les deux sens. Sur ceux de Grigny et d’Évry-Courcouronnes, les piétons et les cyclistes auront une voie dédiée, tandis qu’à Ris-Orangis ils emprunteront un passage souterrain existant. Les ponts mesureront entre 60 et 95 mètres de long. Du fait de leur proximité – ils seront à 2 kilomètres les uns des autres – il était important de créer une homogénéité visuelle pour les automobilistes qui les verront depuis l’A6. Leur design favorisera donc la légèreté. Les angles droits ont été écartés au profit des arrondis. Pourtant, ce seront des ouvrages d’art imposants, le pont le plus lourd pèsera 1 300 tonnes ! Le caisson sera métallique et la dalle supérieure en béton. Grâce à l’acier Corten, des nuances ocre donneront un très bel effet patiné. Cet acier présente également des bénéfices en termes de maintenance. Ne nécessitant aucune peinture et résistant à la rouille, il n’y a pas d’entretien à prévoir.

Comment sont-ils construits ?
Après les études réalisées par les ingénieurs spécialisés, les métalliers découpent les tôles et préfigurent les caissons. Puis les soudeurs et les charpentiers métalliques procèdent à l’assemblage, sur l’une des deux rives du pont. Neuf mois plus tard, les ouvragistes sont prêts à lancer les ponts. À chaque étape nous devons respecter des mesures de sécurité drastiques.

Qu’est-ce que le « lancement d’un pont » ?
Il s’agit de tirer le pont à l’aide d’un câble fixé à l’arrière du pont et actionné par un appareil nommé « treuil ». Aucun engin tractant n’intervient. Une fois le pont tiré, il est abaissé à sa hauteur d’exploitation. C’est une méthode très pointue, qui requiert préparation et précision au millimètre près.

Quel est le calendrier de cette opération ?
Les ponts de Grigny et Ris-Orangis sont lancés en septembre 2019, celui d’Évry-Courcouronnes au printemps 2020. Durant cette opération, la circulation sur l’A6 est interrompue de nuit pendant cinq semaines, car on procède au lancement, à la mise en place sur ses appuis définitifs et aux finitions de l’installation. Des déviations ont été et seront proposées aux automobilistes de l’A6 par l’A10, la N104 et N7.* De nombreux acteurs (équipes techniques, agents d’exploitation, etc.) sont mobilisés pour le lancement. Coordonner un tel projet est aussi complexe que passionnant.

*Ces fermetures sont annoncées sur le site Internet et la page Facebook du projet.

Giuseppe Infante, chef de projet chez Île-de-France Mobilités

Giuseppe Infante, chef de projet chez Île-de-France Mobilités

Partager l'article